La forêt de Haye, toujours pas classée en forêt de protection

Suite à mise en consultation du public d'un projet de décret prévoyant sur les forêts de protections "AGRT 1701758D" :
- la possibilité de réaliser des fouilles archéologiques (demande unanime des acteurs concernant le massif forestier de Haye) ;
- l'extraction de matériaux en sous-sol (opposition unanime de tous les acteurs locaux concernés par le massif forestier de Haye).

Suite aux nombreuses contributions en réaction à cette consultation publique, suite aux différentes actions menées par FLORE 54 et le collectif des  associations dont des argumentaires confirment les positions ci-dessus, une réunion publique s'est tenue au Conseil Départemental 54 le 9 mars 2017 permettant l'interpellation des acteurs publiques (des communes concernées jusqu'au ministère de l'agriculture en charge du dossier de classement)

FLORE 54 a confirmé sa position contre un projet de décret donnant la possibilité d'extraction de matériaux en sous-sol de la forêt de Haye (et de toutes forêts classées en forêt de protection) dans le cadre de son classement en forêt de protection en demandant le maintien d'un statut fort pour les forêts de protection lors :
- d'une rencontre au ministère de l'agriculture le jeudi 30 mars 2017 - Présent Mme Véronique Borzeix, Sous-directrice filière forêt-bois au ministère de l'agriculture, en charge du dossier, M. Frédéric THORNER chef de service DDT 54, M. Raynald RIGOLOT - président de la fédération FLORE 54 et M. Marcel GAUZELIN - vice-président de FLORE 54 ;
- d'une rencontre le jeudi 13 avril 2017 avec M. Philippe TOFFOLINI président de l'UNICEM Lorraine (carriers),  M. Raynald RIGOLOT - président de la fédération FLORE 54 et Laurent KINDT Bureau de FLORE 54 et président du collectif des carrières en 54. (Il a été rappelé que les forêts de protection c'est moins de 1% des surfaces forestières de France !)

Nous sommes rejoints et appuyés dans nos démarches par plusieurs collectivités qui ont pris des initiatives (dont Laxou, Vandoeuvre, Ludres, Villers-lès-Nancy...), ainsi que plusieurs députés et sénateurs.

Le président du Conseil Départemental Mathieu KLEIN,  le président de la Métropole du Grand Nancy André ROSSINOT, le président de Terres de Lorraine Dominique POTIER, le président de la Com. Co. Terres Touloises Fabrice CHARTREUX, le président de la Com. Co. du bassin de Pompey Laurent TROGLIC et le président de la Com. Co. de Moselle Madon Filipe PINHO, tous concernés par le classement du massif forestier de Haye, ont adressé une lettre commune signée à monsieur le Ministre de l'Agriculture le 29 mars 2017 (en copie).

Une prochaine réunion au ministère de l'agriculture doit réexaminer ce projet de décret, nous espérons enfin être entendu et attendons avec détermination le classement du massif de Haye en forêt de protection sans aucun risque pour son devenir.

Pour rappel, en copie, communiqué de presse du Ministre de l'agriculture, S. Le FOLL, lors du dépôt du dossier de classement à son bureau le 19 novembre 2014.

catégorie Article: