Agrégateur de flux

L'économie circulaire, qu'est ce que c'est?

Les dernières infos de Mirabel-LNE - ven, 17/11/2017 - 18:57

L’économie circulaire, qu’est ce que c’est?




On entend de plus en plus parler de l’économie circulaire. En effet, le ministère de la transition écologique et solidaire est en train de travailler à l’élaboration de sa feuille de route “Économie circulaire”:  Pour participer à la consultation.

 

Sortir de l’ancien modèle pour se réinventer

 

Le modèle linéaire actuel : « Extraire, Fabriquer, Jeter » repose sur la consommation de matériaux et d’énergie peu chers et accessibles. Il conduit à une production de déchets et à une sur-consommation (infinies) des ressources naturelles et matières premières (finies et limitées pour la grande majorité).

Le modèle de l’économie circulaire est né de la volonté de réinventer cela.


Il nous invite à réfléchir à l’impact des objets de notre quotidien, bien avant qu’ils soient jetés à la poubelle. C’est à dire, concevoir un produit de manière à ce qu’il ne devienne jamais un déchet.


L’objectif de l’économie circulaire est de produire des biens et des services en limitant l’utilisation de matières premières et d’énergies, tout en diminuant la production de déchets.


On distingue ensuite le cycle de vie des produits organiques (ex :nos aliments) de celui des produits non-organiques (ex : un téléphone portable).

 

La théorie de l’économie circulaire

 

Ce concept a commencé à être théorisé dans les années 70, il s’inspire de la nature. C’est tout simplement le cycle naturel de nos éco-systèmes que l’on tente d’imiter (ou de respecter/rétablir dans le cas des produits organiques).


Pour mieux comprendre :

 

Vidéo explicative: https://www.youtube.com/watch?v=evjGT35-4LU

 

La Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV) de 2015 a inscrit le concept dans le code de l’environnement (Article L110-1-1 du code de l’environnement). L’économie circulaire repose sur trois grands principes :

  • une consommation sobre et responsables en ressources

  • la réduction des déchets

  • la valorisation maximale des déchets en matières premières secondaires

Cette définition est ambitieuse mais demeure assez vague, attention aux interprétations!

 

L’Ademe (l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a schématisé l’économie circulaire en:


3 domaines:

  • L’offre des acteurs économiques

  • La demande et le comportement des consommateurs

  • La gestion des déchets

 

Et 7 piliers:


  • Un approvisionnement durable : Fournir de l’énergie ou des matières renouvelables avec le moins de dommages irréversibles pour l’environnement;

  • L’éco-conception: Concevoir un produit qui minimise les impacts sur l’environnement pour sa fabrication, à son utilisation et qui améliore la réparabilité et le recyclage;

 

  • L’Ecologie Industrielle et Territoriale (EIT): Échanger ou mutualiser des ressources entre acteurs d’un même territoire (matières, infrastructures, équipements, services) pour les économiser ou en améliorer l’utilisation;

 

  • L’économie de la fonctionnalité: Développer une offre proposant d’utiliser un service plutôt que de posséder un produit;

 

  • La consommation responsable (achat - consommation collaborative - utilisation): Intégrer dans le processus d’achat des critères environnementaux et sociaux;

 

  • L’allongement de la durée d’usage: Réemployer, réparer, réutiliser au maximum avant de jeter;

 

  • La transformation des déchets en matières réutilisables.

 

 

 

 


Attention aux dérives et au greenwashing !

 

Si l’expression de développement durable s’est banalisée, il est important que le concept d’économie circulaire ne devienne pas à son tour une notion “fourre - tout”.

C’est une priorité qu’il ne soit pas employé à toutes les sauces et utilisé comme manoeuvre de greenwashing.


On parle souvent d’économie circulaire à partir du moment où le déchet est ré-utilisé. Le recyclage et même la valorisation énergétique deviennent alors synonymes d’économie circulaire. Mais ce n’est pas aussi simple que cela, et le recyclage n’est pas LA solution miracle !


L’économie circulaire vise à produire le moins de déchet possible. Ainsi présenter Coca-Cola comme un “acteur et militant” de l’économie circulaire, lorsque la compagnie ouvre une usine de recyclage n’est peut être pas des plus opportuns. Surtout quand celle-ci tire à boulets rouges sur la consigne (système permettant la réutilisation des contenants plutôt que leur destruction). (Source: “Déchets, les gros mots” - Zéro Waste France).


Pour ne pas être manipulé et influencé,  se renseigner, se documenter et  se faire sa propre idée critique est indispensable.

C’est pourquoi, dans le cadre de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets, les associations Mirabel - LNE et Les P’tits Débrouillards, le groupement citoyen Zéro Déchet Metz et l’entreprise locale DELLECTABLE, vous feront découvrir un pilier de l’économie circulaire par jour en suivant un fil rouge à travers 2 exemples :

  • non organique : le cycle de vie d’un smartphone

  • organique : l’alimentation

 

Nous tenterons par ce biais de vous donner des pistes pour agir au quotidien et réduire vos déchets.


En attendant, n’hésitez pas à aller voir les animations sur la réduction des déchets proposées près de chez vous!

 

Pour aller plus loin:


Page de l’Ademe dédiée à l’économie circulaire: http://www.ademe.fr/expertises/economie-circulaire

Site internet de la fondation Ellen McArthur  avec une autre vidéo explicative.

Site internet de l’Institut de l’économie circulaire: http://www.institut-economie-circulaire.fr/

Article sur le paquet Economie circulaire de la commission européenne http://www.journaldelenvironnement.net/article/le-parlement-europeen-adopte-le-paquet-economie-circulaire,80460

Expo « Vies d’ordures » : ce que les déchets disent de nos sociétés: https://reporterre.net/Expo-Vies-d-ordures-ce-que-les-dechets-disent-de-nos-societes

L’économie circulaire : changement de paradigme ou grande esbrouffe ? https://reporterre.net/L-economie-circulaire-changement-de-paradigme-ou-grande-esbrouffe

Vers une économie authentiquement circulaire: https://www.cairn.info/revue-de-l-ofce-2016-1-page-91.htm

Les difficultés de l’économie circulaire: https://www.lenouveleconomiste.fr/lesdossiers/les-difficultes-de-leconomie-circulaire-16259/




Thématique environnementale: 

La semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD) 2017, c'est parti!

Les dernières infos de Mirabel-LNE - ven, 17/11/2017 - 18:07

Du 18 au 26 Novembre 2017, toute l’Europe vibre sur le thème de la réduction des déchets, pendant la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD).

Cette année l’association Mirabel LNE, le groupe facebook Zéro Déchet Metz (page facebook), l’association Les P’tits débrouillards (site internet) et l’entreprise locale DELLECTABLE (page facebook), impliqués dans la réduction des déchets ont décidé de s’associer pour participer à cette grande manifestation.

Chaque jour un article sera publié sur le site de Mirabel LNE. Suivant un fil rouge, ils permettront d’aborder les 7 piliers de l’économie circulaire, concept qui prône la réduction des déchets à chaque étape de la vie d’un produit, et à travers 2 exemples présents de la vie de tous les jours :
- le cycle de vie d’un smartphone
- l’alimentation


Le premier article de ce fil rouge est dédié à présentation de la SERD.

En France, les poubelles débordent !


Selon l’ADEME (l’Agence française de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) en 2014 ce sont près de 324 millions de tonnes de déchets qui ont été produites. Avouons le, ce chiffre est tellement impressionnant qu’il est difficile de l’imaginer pour se rendre vraiment compte ce que cela représente.

48 millions de tonnes ont été envoyés vers des installations de traitement des déchets ménagers et assimilés, 18 millions ont été envoyées dans des installations de stockage et 14,4 millions ont été incinérés avec un dispositif de récupération d’énergie.

Toute cette filière représente près de 125 500 emplois liés aux activités de gestion des déchets ou de dépollution

Au total, ce sont près de 17,5 millions de tonnes de matériaux recyclés qui ont été utilisées.

 

Au niveau mondial, 2.8% des émissions de gaz à effet de serre proviennent du secteur des déchets (sans compter les émissions dues au transport des déchets, aux incinérateurs et aux centres d’enfouissement - MEDDE, CDC Climat, Repères). La production de déchets a donc un impact direct sur le changement climatique, dans le monde entier. Par ailleurs, tout au long du cycle de vie du produit, de l’énergie est consommée et une pression s’exerce sur les ressources et les milieux naturels.

Face à ce constat, difficile d’arriver à une conclusion différente que celle-ci : IL FAUT REDUIRE NOS DECHETS.

 

Une idée qui ne date pas d’hier !


Pour répondre à ce constat effrayant, les pays membres de l’Union Européenne ont décidé de se réunir.


La semaine européenne de réduction des déchets a vu le jour en 2009 lors d’un sommet européen en Catalogne sur les Déchets. L’idée n’est pas nouvelle. En effet, depuis les années 1980, ce concept est réalisé dans la province de l’Ontario au Canada.

Initialement le programme devait durer 4 ans, heureusement il a été pérennisé, permettant ainsi chaque année à plusieurs millions d’européens d’être sensibiliser sur le sujet brûlant de la réduction des déchets.

5 partenaires préparent chaque année cette manifestation répartie sur près de 27 pays.

  • L’ADEME : l’Agence française de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie

  • L’ACR + : l’Association des Cités et des Régions pour le Recyclage et la gestion durable des ressources

  • lARC (l’Agence catalane des déchets)

  • Bruxelles Environnement-IBGE (Administration de la Région de Bruxelles-Capitale pour l’environnement et l’énergie)

  • LIPOR (le Service intermunicipal de gestion des déchets du Grand Porto).


La théorie c’est bien, AGIR c’est mieux !


Les objectifs de cette semaine européenne sont entre autre de:

  • Sensibiliser le public européen aux stratégies de réduction des déchets, de réemploi des produits et de recyclage des matériaux

  • Mobiliser et encourager les citoyens européens autour de la réduction des déchets

  • Evaluer l’impact des actions de communication sur le changement effectif de comportement en matière de consommation

 

Chaque édition s’articule autour de 5 thématiques :

  • Trop de déchets

  • Mieux produire

  • Mieux consommer

  • Prolonger la durée de vie des produits

  • Moins jeter


Pour 2017, le thème choisit est : la réutilisation et la réparation. Autrement dit, “A bas l’obsolescence programmée”, “ Vive l’allongement de la durée de vie nos objets !”

 

Cette année ce sont plus de 5248 actions à travers toute l’Europe qui sont répertoriés sur le site de la Semaine européenne de réduction des déchets http://www.ewwr.eu/fr , et sont réparties sur tout le territoire européen.

 

Pour connaître les animations de réduction des déchets près de chez vous en Lorraine, consultez le site de la SERD ou l’article de MIRABEL-LNE sur le sujet.

 

Thématique environnementale: 

Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD) 2017

Les dernières infos de Mirabel-LNE - ven, 17/11/2017 - 14:56

La Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD) 2017 c'est du samedi 18 novembre au dimanche 26 novembre!

                                                          

L’objectif de la Semaine est de sensibiliser tout un chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée et donner des clés pour agir au quotidien aussi bien à la maison, au bureau ou à l’école, en faisant ses achats ou même en bricolant.

La prévention des déchets c’est donc agir pour ne pas produire les déchets en consommant mieux (consommation de produits peu emballés, écolabellisés), en produisant mieux (production de produits éco-conçus), en prolongeant la durée de vie des produits (réparation et don) et en jetant moins (compost par exemple) !

Retrouvez les animations près de chez vous en Lorraine:

Le programme du site de la SERD (par type d'action, lieu, public visé): http://serd.ademe.fr/programme

Le site de France Nature Environnement: https://www.fne.asso.fr/agenda/semaine-europ%C3%A9enne-de-la-r%C3%A9duction-des-d%C3%A9chets-edition-2017 (où sont notamment référencées les animations proposées par Meuse Nature Environnement et celles proposées par nos voisins d'Alsace Nature).

La Maison de l'Environnement et du Développement Durable à Epinal: http://www.epinal.fr/homepage/actualites/3773-a-decouvrir-le-miel-d-epinal.html

L'entreprise sociale et solidaire ENVIE mène quant à elle une campagne de sensibilisation sur le green friday comme alternative au black friday: http://www.envie.org/green-friday/

Une grande collecte de vélo aura lieu à Nancy: https://atelierdynamo.fr/

La métropole du Grand Nancy propose plusieurs animations sur son territoire: http://www.grandnancy.eu/detail-dune-actualite/news/semaine-de-reduction-des-dechets/?tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&cHash=9a4b3d1c80ca3f5b0e2f73dbdeaf9f2f

La métropole de Metz propose une vingtaine d'animations différentes tout au long de la semaine: https://www.metzmetropole.fr/medias/_agenda/programme_serd.pdf L'animation inscrite au nom de MIRABEL-LNE ne se fera pas mais à la place nous publierons un article par jour sur le thème de la réduction des déchets à l'occasion de cette semaine.

Thématique environnementale: 

Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD) 2017

Les dernières infos de Mirabel-LNE - lun, 13/11/2017 - 17:36

La Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD) 2017 c'est du samedi 18 novembre au dimanche 26 novembre!

L’objectif de la Semaine est de sensibiliser tout un chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée et donner des clés pour agir au quotidien aussi bien à la maison, au bureau ou à l’école, en faisant ses achats ou même en bricolant.

La prévention des déchets c’est donc agir pour ne pas produire les déchets en consommant mieux (consommation de produits peu emballés, écolabellisés), en produisant mieux (production de produits éco-conçus), en prolongeant la durée de vie des produits (réparation et don) et en jetant moins (compost par exemple) !

Retrouvez les animations près de chez vous en Lorraine:

Le programme du site de la SERD (par type d'action, lieu, public visé): http://serd.ademe.fr/programme

Le site de France Nature Environnement: https://www.fne.asso.fr/agenda/semaine-europ%C3%A9enne-de-la-r%C3%A9duction-des-d%C3%A9chets-edition-2017 (où sont notamment référencées les animations proposées par Meuse Nature Environnement et celles proposées par nos voisins d'Alsace Nature).

La Maison de l'Environnement et du Développement Durable à Epinal: http://www.epinal.fr/homepage/actualites/3773-a-decouvrir-le-miel-d-epinal.html

L'entreprise sociale et solidaire ENVIE mène quant à elle une campagne de sensibilisation sur le green friday comme alternative au black friday: http://www.envie.org/green-friday/

Une grande collecte de vélo aura lieu à Nancy: https://atelierdynamo.fr/

La métropole de Metz propose une vingtaine d'animations différentes tout au long de la semaine: https://www.metzmetropole.fr/medias/_agenda/programme_serd.pdf L'animation inscrite au nom de MIRABEL-LNE ne se fera pas mais à la place nous publierons un article par jour sur le thème de la réduction des déchets à l'occasion de cette semaine.

Lorraine

Réunion de lancement de son réseau Eau - 12 décembre 2017

Les dernières infos de Mirabel-LNE - lun, 13/11/2017 - 17:16

Réunion de lancement de son réseau Eau - 9h30 à 16h30

mardi 12 décembre 2017 à Épinal

 Centre Léo Lagrange - 6 Avenue Salvador Allende 88000 Épinal

 (Salle Ludothèque)

 

Cette journée sera l'occasion de (re)créer le réseau Eau de MIRABEL-LNE et de travailler à l'amélioration et à la protection de la ressource aquatique en Lorraine, tout en gardant une perspective Grand Est. Cette journée est ouverte à toute personne adhérente directe ou indirecte (via nos associations membres) de MIRABEL-LNE qui est intéressée par la question de l'eau. Elle se veut être le point de départ d'un travail de longue haleine sur cette thématique.

 

 A l'ordre du jour :

- Présentation du réseau et de ses objectifs;

- Présentation des modalités de fonctionnement du réseau et détermination d'un pilote;

- Présentation des actions en cours (ZNT, captages AEP), et des perspectives en découlant;

- Détermination des problématiques locales et des thématiques prioritaires sur lesquelles travailler.

 

 Le repas du midi est à la charge des participants, et sera pris dans un restaurant proche du Centre Léo Lagrange (la réservation dépendra du nombre d'inscrits, et la confirmation sera envoyée aux participants quelques jours avant la réunion).

 A la fin de la réunion, les représentants des CODERST de Lorraine présents entameront une seconde réunion sur la thématique CODERST (Commissions Départementales des Risques Sanitaires et Technologiques) à laquelle les personnes intéressées pourront assister.

 

En vue de la bonne organisation de la journée, l'inscription est obligatoire via ce formulaire : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeATX8QfkmNgx-kbVZkho4lCySSuMWLnC-I8p2D1AlAKhqM4w/viewform?usp=sf_link

 Vous pouvez également proposer ou rechercher un covoiturage sur cet événement créer spécialement pour l'occasion : https://www.covievent.org/covoiturage/reunion-de-lancement-du-reseau-eau-de-mirabel-lne/2b1f593e444ced56562bc2d9376322c1

 

Lorraine
Date: 
Mardi, 12 Décembre, 2017 - 09:30

Journée de formation sur les déchets d'amiante - 22 novembre 2017

Les dernières infos de Mirabel-LNE - mar, 07/11/2017 - 16:22

MIRABEL-LNE est heureuse de vous inviter le mercredi 22 novembre 2017 à une journée de formation sur les Déchets d'amiante au 6 rue marchant à Metz. Cette journée est conduite par Patrick Klein, président de l'association Air Vigilance, membre fondateur du Collectif Amiante et administrateur de MIRABEL-LNE.

 

L'inscription (obligatoire) se fait via le formulaire suivant : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSetEfhTy2Nce30PDDcQ3ILKZ_NH-Tzs...

 

 

 

Objectifs de la journée:

 

Au cœur de scandales sanitaires, l’amiante fait l’objet d’une réglementation bien spécifique mais peu abordable. Nombreux sont les bénévoles à constater des dépôts sauvages d’amiante en milieux naturels, ou des interventions industrielles non maîtrisées en matière de nettoyage et désamiantage. Cette formation sera l’occasion de rappeler le contexte réglementaire autour de la gestion et du traitement de l’amiante, en tant que produit et en tant que déchet.

 


Programme prévisionnel:

 

9h00 Accueil, présentation de la journée et tour de table des participants

 

9h45 L’amiante : nature - production-usage-prise de conscience- relations Etats et lobbies. Les modes de contamination, les risques physiologiques sur la santé.

 

11h00 historique du scandale - les contentieux - l’évolution de la réglementation en matière d’environnement et de santé publique.

 

12h00 Repas sur place, pris en charge par l'association

 

13h30 Classification des types de déchets d’amiante - Risques et réglementation au niveau de l’habitat, des lieux de travail et l’environnement.

 

14h45 Les modes de prise en charge et de traitement (Réglementation, technique et coût)

 

15h30 Les travaux illicites-les décharges sauvages

 

16h15 Contentieux et recours

 

17h00 Evaluation de la journée et échanges sur les pistes d’actions envisagées

 

17h30 Clôture de la journée

 


Avec la participation de :

 

DRAFFTE  une société de services, spécialisée dans le traitement de déchets dangereux et non dangereux et l’organisation de transports sur le territoire national: https://www.draffte.com/societe/

Pour vous rendre sur les lieux de la formation vous pouvez organiser/proposer du covoiturage: https://www.covievent.org/covoiturage/formation-dechets-d-amiante/69eb22a1bcd5f2d46d6af9f63a55bcc1 et trouver plus d'information sur l'accessibilité en bas de cette page.

Lorraine
Date: 
Mercredi, 22 Novembre, 2017 - 09:00

Contribution de MIRABEL-LNE à l'enquête publique sur le captage en eau potable de la ville de Metz

Les dernières infos de Mirabel-LNE - mer, 18/10/2017 - 11:07

 

 

Communiqué MIRABEL-LNE du 17 octobre 2017

 

L’alimentation en eau de l’agglomération messine, un long fleuve tranquille ?

 

Le 17 octobre 2017 se clôturait dans le plus grand silence l’enquête publique sur le projet d’arrêté établissant les périmètres de protection de la prise d'eau dans le Rupt-de-Mad, alimentant la ville de Metz et 23 communes avoisinantes. Et pour cause, elle se déroule en Meuse et Meurthe-et-Moselle, départements chevauchés par le captage, mais sans en informer les principaux intéressés.

 

Des manquements aux exigences de bonne information du public

Dans sa contribution à l’enquête, MIRABEL-LNE dénonce l’absence d’information des populations qui consomment l’eau issue du captage. Pourtant concernées au premier chef, elles sont privées de leur droit constitutionnel à l’information et la participation aux décisions ayant une incidence sur leur environnement.

En tout état de cause, le dossier soumis à l’enquête est lacunaire. Rédigé par l’hydrogéologue agréé en 2013 en se basant sur des analyses de qualité de l’eau datant au mieux de 2012, le rapport motivant la prise de l’arrêté de protection n’étudie qu’en surface les pollutions de l’eau en amont du captage et leurs incidences. Principalement d’origine agricole, de nombreux pesticides et nitrates se retrouvent dans l’eau et nécessitent des traitements à la station de Moulins-lès-Metz, sans toutefois les faire totalement disparaître. On retrouve donc au robinet des traces d’AMPA (dérivé du glyphosate), de nitrate, de metazachlor, de metaldéhyde… Si toutefois le relevé mensuel effectué par l’Agence Régionale de Santé permet de constater que les seuils réglementaires de teneurs de pesticides dans l’eau potable sont (de justesse) respectés, rien dans le dossier ne permet de conclure au respect des normes en cas de pic de pollution d’octobre à décembre lors des fortes pluies.

 

Un arrêté préfectoral trop peu ambitieux

Les principales sources de pollution diffuse étant connues, on pouvait attendre d’un arrêté ayant vocation à « [interdire] tout fait ou activité susceptible d’altérer la qualité de l’eau ou d’en modifier les caractéristiques et le sens d’écoulement » qu’il mette en place des restrictions fortes dans les périmètres de protection. Il n’en est malheureusement rien. Seule une zone tampon de 35 ha autour du périmètre immédiat constitue un rempart face aux produits phytosanitaires par une interdiction générale. Au-delà, les épandages de pesticides restent tolérés dans les pratiques agricoles. MIRABEL-LNE ne peut que déplorer l’absence de considération sanitaire. Il existe pourtant des exemples de captage dans le Jura ou les Hautes-Pyrénées mettant en place de véritables protections de la ressource par la limitation des pratiques agricoles à celles n’ayant pas recours aux produits phytosanitaires.

Une fois de plus, les populations concernées, les habitants de Metz et de ses environs, se retrouvent dans la situation regrettable de pollués-payeurs. Le présent arrêté par son insuffisance et son imprécision les condamne à recourir à une ressource en eau de mauvaise qualité, à en supporter tous les risques, et à en financer une dépollution finale très coûteuse. 

 

Contact : Nicolas CORREA – 09 81 98 30 17


 

Moselle

Journée de Réflexion de MIRABEL-LNE

Les dernières infos de Mirabel-LNE - lun, 09/10/2017 - 17:36

 

Journée de Réflexion

 

le samedi 21 octobre 2017 de 9h à 18h, à l'Association Carrefour, 3 rue des Trinitaires à Metz

 

 

L’objet de cette journée consistera notamment à réfléchir et débattre sur les orientations futures de l’association et les actions à mettre en œuvre. Toute personne adhérente à MIRABEL-LNE ou à une de ses associations membres est la bienvenue pour échanger avec nous, sur tout ou partie de la journée.

 

Nous avons déjà identifié l'ordre du jour suivant :

 

- Tour de table des participants;

 - Réflexion sur l'objet associatif de la Fédération;

 - Présentation et discussions sur les moyens humains et financiers de la fédération ;

- Présentation des actions à mener sur 2017 ;

- Présentation et discussions autour des réseaux thématiques actifs et à activer ;

- Discussions autour des besoins des adhérents de la fédération ;

- Discussions autour des actions à entreprendre sur du court-moyen terme ;

- Discussions autour de l'aspect "communication"

 

 Nous restons également à l'écoute de toute demande pouvant intervenir en amont ou pendant la journée, ce n'est pas un ordre du jour figé. Nous souhaitons avant tout offrir un espace de discussion libre entre les adhérents de MIRABEL-LNE, en-dehors du cadre rigide qu'offre une Assemblée Générale. Selon le nombre de participants, des groupes de travail pourront être envisagés.

 Le repas du midi est pris en charge par MIRABEL-LNE dans les locaux de l'association Carrefour.

 Vous trouverez dans le lien suivant un covoiturage pour organiser votre venue : https://www.covievent.org/covoiturage/journee-de-reflexion/508d29d4ac59c624886f83e083b6ebab

 Et le lien pour vous inscrire à cette journée (ce qui nous permettra de prévoir le nombre de repas) : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfqNmoIeGeF_m2mK4Zpp5PEfLFEH86D...

 

Merci de bien vouloir diffuser cette invitation dans vos réseaux et à vos adhérents.

Lorraine
Date: 
Samedi, 21 Octobre, 2017 - 09:00

Journée de rencontre multi-acteurs sur la gestion et la prévention des déchets d'emballages ménagers

Les dernières infos de Mirabel-LNE - lun, 02/10/2017 - 16:00

Journée de rencontre multi-acteurs sur la gestion et la prévention des déchets d'emballages ménagers

Mardi 10 octobre 2017 - 9h à 18h - Association Carrefour (3 Rue des Trinitaires à Metz)



Cette journée est le fruit d'une convention passée entre France Nature Environnement et l'éco-organisme ECOEMBALLAGE (nouvellement appelé CITEO, suite à sa fusion avec ECOFOLIO) pour se former sur le fonctionnement des filières REP, partager les points de vues et identifier des leviers d'action pour un meilleur tri et recyclage des emballages puis amorcer les discussions sur la prévention des emballages ménagers.
A cette occasion, nous avons décidé d'inviter un représentant de Metz Métropole pour nous présenter le fonctionnement du système de collecte, les relations avec l'éco-organisme ainsi que la politique de prévention des emballages ménagers.
Enfin, l'association réseau Vrac sera représentée par sa directrice pour exposer le fonctionnement, les enjeux et les objectifs du développement du vrac comme alternative à la production d'emballages.

Pour rappel, les filières « Responsabilité Elargie du Producteur » (REP) ont été mises en place pour répondre à l’obligation qu’ont les producteurs, importateurs, distributeurs, de contribuer à la fin de vie des produits qu’ils ont mis sur le marché. La mise en place de ces filières permet donc d’organiser et de participer au financement de la collecte et du traitement des produits en fin de vie. Une vingtaine de filières ont été mises en place en France, chacune correspondant à une catégorie de produits (Emballages ménagers, Papiers, Textiles, Déchets d’équipements électriques et électroniques, Pile et accumulateurs, Meubles…)

L'intérêt des associations de protection de l'environnement et de leurs bénévoles est, suite à cette rencontre, de pouvoir :

  • Mieux connaitre cette filière emblématique de nos comportements et de nos possibilités de choix (les emballages ne constituent pas le gisement le plus important de déchets mais ils sont un symbole de la société de consommation moderne);
  • Contribuer au bon fonctionnement du dispositif;
  • Prévenir les déchets : au delà de l’emballage, l’évitement (vrac, à la découpe, etc.), le réemploi, les circuits alternatifs, etc.
  • Agir sur les marges de progrès pour améliorer le tri (conscientisation, changements de comportements…): Les citoyens attendent, de la part des associations, des informations sur le tri et les interpellent même si l’association cible ses interventions sur la prévention. -> identifier de futurs référents locaux sur le tri et la prévention des emballages ménagers recyclables.

Nous prenons en charge les frais de déplacement des personnes venant en-dehors de Moselle et Meurthe-et-Moselle (me contacter pour cela par e-mail ou au 09.81.98.30.17).

Si vous êtes intéressé par cette journée veuillez vous inscrire via ce formulaire d'inscription (https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScy4-WSnmVIAvEPUej_vQ9e6iYYjRrzPoYe7q2noctegfkO9A/viewform) avant le 05 octobre et n'hésitez pas à partager cet événement auprès de vos bénévoles.
N'hésitez pas également à me contacter pour plus d'information.

Lien vers un covoiturage pour l'événement : https://www.covievent.org/covoiturage/rencontre-multi-acteurs-autour-des...


Voici le programme résumé de la journée:



Moselle
Date: 
Mardi, 10 Octobre, 2017 - 09:00

Offre de service civique - Vie associative

Les dernières infos de Mirabel-LNE - jeu, 14/09/2017 - 21:24

 Offre de mission de Service Civique (Octobre 2017)

 « Ambassadeur Environnement, Développement Durable, Patrimoine et Cadre de Vie »

 

 

Mission proposée au volontaire :

 Dans le cadre de son service civique, toujours en lien avec les salariés et les bénévoles, le ou la volontaire aura pour mission de :

 -          Réaliser un diagnostic du réseau associatif de MIRABEL-LNE, afin d’identifier les ressources mobilisables en fonction des thématiques environnementales : recenser les associations, leurs bénévoles, leurs compétences, leurs secteurs et moyens d’action, et réaliser une cartographie de ces données ;

 -          Participer à l’élaboration de la stratégie de communication de MIRABEL-LNE.

 

 Compétences souhaitées :

-  Très forte motivation sur les thématiques liées àl’environnement ;

 -  La connaissance du milieu associatif et militant serait unplus ;

 -  Esprit d’initiative et sens durelationnel ;

 -  Bonne maîtrise des outils informatiques ;

 -  Bonnes capacités rédactionnelles ;

 -  Autonomie et dynamisme.

 

Conditions d’accueil :

-  Service Civique – 28 heures parsemaine

-  Durée de la mission : 6mois

-  Période souhaitée : à partir de mi-octobre 2017

-   Indemnisation : selon indemnité du Service Civique en vigueur + prise en charge des frais liés à lamission

-  Lieu d’accueil de la mission : METZ (Cloître desRécollets – 1 Rue des Récollets)

 

 

Contacts et candidatures :

 CV et Lettre de motivation à l’attention de Mme Pascale COMBETTES, Présidente de MIRABEL-Lorraine Nature Environnement

 Courriel : mirabel-lne@wanadoo.fr

 Adresse : MIRABEL-LNE - 01 rue des Récollets - 57000 METZ Tel : 09.81.98.30.17 (candidature suivie par : Nicolas CORREA) http://mirabel-lne.asso.fr

 

 

Lorraine

CIGEO/BURE, nous entendre avant qu'il ne soit trop tard

Les dernières infos de Mirabel-LNE - jeu, 17/08/2017 - 15:19
La Coordination BURESTOP déplore vivement les évènements qui ont marqué la journée de mobilisation du 15 août, provoquant de nombreux blessés. Il est intolérable, de la part des pouvoirs publics, de continuer à mener une campagne de répression locale démesurée, au quotidien et lors de manifestations, tout en pratiquant une politique d’autisme incompréhensible autour du projet Cigéo.
 
Ce n’est pas faute d’avoir mis en garde.

En région, comme au niveau national, avec d'autres associations, nous avons clairement posé la question des risques pour les personnes, quelles qu’elles soient : combien de blessés graves faudra-t-il ? Combien de morts ? Attend-t-on que Bure ne devienne un nouveau Malville ou un second Sivens ?
 
Elle rappelle avoir interpellé par deux fois, et sans réponse à ce jour, le ministre de la Transition écologique et solidaire. Le premier courrier envoyé le 2 juin 2017 se faisait sous forme de lettre ouverte intitulée :  « M. Hulot, protégez les Hiboux de Bure ».

Son second courrier du 28 juin alertait à nouveau Nicolas Hulot sur une situation préoccupante, qui ne pouvait que s’aggraver face à l’autisme des pouvoirs publics, en ces termes : (…) Aujourd’hui, il y a urgence. Nous vous informons que la situation autour de Bure, en Meuse, est de plus en plus tendue, avec une mobilisation accrue et déterminée, tant sur le terrain que sur le plan juridique. Le climat social se dégrade de jour en jour entre les partisans et les opposants au projet. Les opérations d’intimidation policière et de répression prennent une tournure inquiétante. Le Bois Lejuc, site stratégique pour les futures implantations de l’Andra est occupé depuis un an par des personnes y vivant courageusement, dans des conditions difficiles, témoignant par là de l’ampleur de l’enjeu. (…).

Les associations demandent pour la troisième fois un rendez-vous avec le ministre.

Devant la gravité de la situation, il est urgent :

- de prendre en compte l’immense inquiétude provoquée par un projet d’enfouissement qui n’apporte aucune solution crédible à la gestion de ces déchets et à leur mortelle radioactivité,

- de reconnaître l’ampleur d’une opposition forte, argumentée et solide, impossible à museler depuis plus de 20 ans à Bure, 

- de considérer les territoires ruraux comme des territoires de vie et de projets, et non des terrains de jeux politiciens,

- de stopper la politique de l’autruche française. En refusant de sortir du nucléaire, l’Etat laisse grande ouverte la vanne de la production de déchets totalement ingérables, tant technologiquement que socialement.

Comme tant d’autres, le projet Cigéo a été plaqué, sans véritable concertation avec les populations concernées, en utilisant dissimulation des risques, achat des consciences et répression : il porte en lui, depuis toujours, les germes de l’échec.
Lorraine

Festival Les Bure’lesques

Les dernières infos de Mirabel-LNE - lun, 31/07/2017 - 13:32
Alors que CIGÉO fait face à des revers majeurs, associations et militant-e-s proposent trois jours de festival, du 11 au 13 août, à Biencourt-sur-Orge (Meuse), pour échanger, faire le point sur les failles de ce projet et surtout, passer un bon moment ensemble.

 Déchets nucléaires, impasse majeure

L’Etat est acculé à une énorme impasse : que faire pour gérer les milliers de m3 de déchets radioactifs qui s’accumulent de façon inquiétante ? Tout récemment, l’IRSN, organisme officiel, a avoué les faiblesses de la conception du projet CIGÉO d’enfouissement des déchets les plus dangereux : l’Andra n’a pas apporté de démonstration de sûreté suffisante, et ne sera sans doute jamais en mesure de le faire. Il est en effet encore plus difficile, voire impossible en grande profondeur, de maitriser un accident inévitable avec ces déchets extrèmement dangereux, potentiellement générateurs de risques d’incendie et d’explosion. A quoi ont servi les coûteuses années de laboratoire de recherche à Bure ? L’Andra repousse encore d’un an sa demande de création de Cigéo, année dérisoire au regard du défi à résoudre. Qu’attend-on pour tout stopper ?

 Le stockage nucléaire géologique, un projet aussi insensé qu’irréaliste

C’est ce qu’affirment, sans en démordre, des milliers de gens depuis 30 ans exactement. La légitimité de leur lutte ne fait pas de doute. L’année qui vient de s’écouler a conforté l’opposition dans la justesse de ses craintes, tant sur la fragilité technologique du projet CIGÉO, que sur les mauvaises pratiques de l’Andra, notamment en matière de non-respect des codes de l’environnement et de l’urbanisme.
Le mur tombé au Bois Lejuc, le 14 août 2016, est un symbole fort. Il a marqué le début de l’occupation de la forêt par des personnes qui ne céderont pas le territoire aux pelleteuses de l’Andra, qui ne veulent pas livrer celui-ci au nucléaire et qui croient à un autre avenir possible.

Pourquoi les Bure’lesques un an plus tard ?

Ces trois jours se veulent un temps de pause festif, informatif et convivial dans une lutte qui ne cédera pas.

Du 11 au 13 août 2017, entre les villages de Biencourt sur Orge et Couvertpuis (camping, restauration et buvette sur place)

Au programme : des concerts et des spectacles , des expositions, des tables rondes et des conférences relatives aux risques avérés de Cigéo et aux rejets du nucléaire mais aussi des témoignages sur les luttes sociales…  Sans oublier les stands associatifs de divers horizons et celui dédié aux médias alternatifs.
Et aussi, ...des ateliers pour les enfants, des balades naturalistes...
Le samedi soir: un moment de poésie engagée avec un lâcher de lanternes lumineuses dans le ciel (sous réserve)… 
et  le dimanche, en guise de clôture : l’inauguration d’un tipi érigé tout au long du week-end dont les murs recueilleront des messages de soutien venus de toute la France, suivie d’un apéro constructif et décalé!

Tout le programme est accessible ICI
Meuse
Date: 
Vendredi, 11 Août, 2017 (Jour entier)
Subscribe to Flore 54 agrégateur